Entropia par FRACTION


16 déc 2014
-
Satosphère

18 +

- ÉVÉNEMENT COMPLET -

Producteur de musique électronique et plasticien sonore Français basé à Paris, FRACTION de son vrai nom, Eric Raynaud, était en résidence à la SAT depuis quelques semaines pour créer Entropia une nouvelle performance audiovisuelle live reposant sur un système innovant de performance ambisonic 3D (31 voies - 155 loudspeakers).

L'artiste, en rendant hommage aux idées de Richard Buckminster Fuller, utilise des concepts architecturaux et géométriques pour sculpter le champ sonore en temps réel et créer un plasma audio abstrait faisant se heurter inertie et chaos stochastique. Par son approche de la spatialisation, FRACTION crée une connexion avec le travail de pionniers tel que Xenakis, et dessine une trajectoire inédite pour la performance électronique immersive. Dans le prolongement de Dromos, il réalise avec Entropia une oeuvre ambitieuse et sans compromis où, tirant parti du potentiel d'immersion sonore de l'ambisonie, il souligne la force unique de la Satosphère comme espace de performance pour la musique électronique.

L'oeuvre est créée dans le cadre d'une résidence croisée entre le CALQ et l'Institut français et l'artiste en donnera un aperçu "work in progress" à l'occasion d'une rencontre - restitution de résidence le mardi 16 décembre.


Mardi 16 décembre
18h à 18h30 : Démonstration
18h30 à 19h : Discussion avec Eric Raynaud
Satosphère

Image de spatialisation sonore 3D via IanniX

Fraction (FR)

De son vrai nom Eric Raynaud, Fraction est un musicien, compositeur, producteur de musique électronique et expérimentale, plasticien sonore autodidacte né en Bretagne (France), résidant actuellement à Paris et œuvrant depuis 2005 sous cet alias.

Artiste du label français InFiné., il apparait également sur Shitaktapult, Plastiqpassion, et Les Créatures, qu'il créé en 2010 et destine plus spécifiquement à la recherche expérimentale et travaux alternatifs pouvant évoluer autour des projets multimédia. Son travail basé sur la déconstruction rythmique, la synthèse granulaire, couplant textures bruitistes et couches et mélodiques, évoque la poly-timbralité et l'electro accoustique.

Voir son site officiel

Partenaires

Présenté dans le cadre d’un programme d’échanges France-Québec entre le Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) et l’Institut Français. La réalisation de cette résidence est rendue possible grâce à la collaboration de l'Institut français, de la Gaîté lyrique, du Cube, de la Société des arts technologiques et de OBORO.


Sponsors