Summer Sessions, programme de résidences internationales


28 avr 2013


Le programme Summer Sessions est un programme de résidences à court terme pour jeunes artistes organisées par un réseau d'organisations culturelles du monde entier. Elles offrent une atmosphère très créatrice avec un soutien de production et une critique d'experts pour lancer votre pratique artistique professionnelle. Le résultat ressemble à un atelier de recherche et de création sous pression dans laquelle on développe un projet, de sa conception à sa présentation.

Êtes-vous un artiste en début de carrière, ambitieux, plein d'idées et prêt à réaliser son projet? Alors appliquez en soumettant une vidéo, dans laquelle vous expliquerez brièvement votre projet, le soutien que vous nécessitez et pourquoi vous devriez obtenir cette résidence.

Prochaine date limite de soumission : 28 avril 2013

Soummettez votre candidature


Les « Summer Sessions » de la SAT

La SAT se concentre sur la relation entre l'art, la technologie et la société est la recherche qui est au cœur de son développement. Elle est activement engagée dans la recherche sur les technologies interactives, immersives et en réseau à l'appui d’initiatives artistiques et sociales.

Scenic, un logiciel « Open Source » de téléprésence pour la performance et les installations artistiques, est l'un des résultats de son laboratoire de recherche. Le mot à la mode pour les « Summer Sessions » de la SAT est «immersion». Les artistes qui ont des idées originales et une certaine expérience immersive avec des productions pour Cyclorama en 360 devraient être plus à l'aise pour nous proposer un projet.

Les artistes retenus en 2012

KUO, HSIN-HUI

«Thgil / krad: in reverse of light and dark» (à l'inverse de la lumière et de l'obscurité)

Thgil / krad: in reverse of light and dark est une expérience vidéo, interactive et immersive à 360° dans la Satosphère. Cette installation tente une discussion à propos d'une expérience consistant à la création d'une situation de contre fuseau horaire.
On y démontre ce que le cyberespace a apporté jusqu'à aujourd'hui, et comment cette situation peut se juxtaposer avec notre réalité quotidienne. Ce genre de relation reflète également l'inversion entre les fuseaux horaires (les 12 heures d'écart de lumière du jour) entre Montréal (Canada) et Taipei (Taïwan).

Le spectateur est invité à contrôler librement l'image et le son immersif en temps réel par le mouvement et la distance à partir du point central du dôme. En se déplaçant dans l'espace, le spectateur créé une rotation de l'ensemble des images et peut expérimenter la sensation de « gravité limitée par les mouvements du corps ».

Pour en savoir plus


HSU CHE-YU

«Sighing Flowers and Shamisen» (Fleurs soupirantes et Shamisen)

« Les phrases sont reprises du livre Taïwan Jiu Shi Tan (Contes taïwanais anciens) par Lin Dongchen publié le 15 avril 1979. Les animations présentées ont été tournées à l'emplacement mentionné dans le livre. Lin Dongchen illustre Taïwan à l'époque de l'occupation japonaise.

La relation entre le film et le mot n'est qu'une simple question de sens; l'histoire revient à la vie d'une manière indescriptible. Je n'ai jamais vécu durant ces périodes, donc pour moi elles existent sous une forme insaisissable et fantomatique, mais toujours présentes dans mon esprit. »

Pour en savoir plus


Pour plus d'informations

Courriel : residences@sat.qc.ca
Téléphone : 514-844-2033 #214