Survol de la Nuit blanche 2016 @ SAT


27 fév 2016


La Nuit blanche virera au rouge à la SAT ce samedi...
Sous le signe d'une grande Virée colorée, venez redécouvrir la SAT pendant votre périple culturel nocturne. Vous ne le regretterez pas : 3 expériences vous y attendent!

RÉALITÉ VIRTUELLE

Dans l'espace café (au rez-de-chaussée), les néons seront déjà tintés de rouge et la réalité virtuelle vous sautera aux yeux. Vous pourrez vous procurer des lunettes VR "Google Cardboard" sur place et y connecter votre cellulaire pour visionner une sélection inédites d'oeuvres vidéo.

CABINE DE LIGHT PAINTING

Après ça? Ce n'est pas fini, loin de là.
L'artiste Jeff Malo vous propose la performance participative Red Light. Ce "photomaton" hors norme captera vos moindres mouvements, ces images seront ensuite remixées et retranscrites en oeuvre de light painting sur grand écran... De quoi bien s'amuser avec ses ami(e)s et passer une soirée originale.

Toujours au rez-de-chaussée (à l'Espace SAT), vous pourrez vous dégourdir et vous réchauffer sur le dancefloor avec un line-up musical à partir de 22h. Trois DJs prendront soin de vos douces oreilles et trois Vjs prendront soin de vos yeux. Tous les sens seront mis à l'honneur. En ce qui concerne le goût, plusieurs bars seront à votre disposition pour étancher votre soif...

TiND x SATO :: ROUGE demo

TIND :: thisisnotdesign.com x Société des arts technologiques [SAT] :: « VIRÉE ROUGE » - Nuit blanche SAT pour la Nuit blanche à Montréal (audio :: ATTLAS – Sunset Over Manaan)

Posté par TIND :: thisisnotdesign.com sur 26 février 2016

EXPERIENCE IMMERSIVE

Pour les amateurs de sensations fortes, vous pourrez poursuivre votre soirée dans la Satosphère, sous le dôme, avec une expérience sur 360°. Histoire de bien planer et de vous envoler encore plus haut, c'est au troisième étage que ça se passe jusqu'au petit matin...

La créativité numérique montréalaise déborde d'idées folles, profitez-en ce samedi !

PAGE FACEBOOK DE LA NUIT BLANCHE
PAGE WEB OFFICIELLE DE L'ÉVÉNEMENT


Article par Yohan Goyat