Portes Ouvertes Design Montréal


04 & 05 mai 2013
-
Satosphère

18 +

TERRASSE & BBQ AUSSI OUVERTS PENDANT L'ÉVÉNEMENT !

En hommage à Luc Laporte, l'architecte de la nouvelle SAT, et dans le cadre des Portes Ouvertes Design Montréal, nous vous invitons à venir (re)découvrir, dans la Satosphère, 16 de ses créations architecturales qui constituent un parcours virtuel et immersif d'une richesse culturelle digne d’être célébré.

En plus de l'expérience immersive, les Portes Ouvertes Design Montréal vous proposent un parcours à travers la ville afin d'aller directement apprécier ses créations!

Horaire du week-end à la SAT

Samedi 4 & Dimanche 5 mai
Projection dans la Satosphère :
14 h à 19 h

Ouverture de la terrasse : 14 h à 19 h
Ouverture du BBQ : 16 h à 19 h

Circuit à travers la ville

  • Arthur Quentin,
    3960 Saint-Denis
  • Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec,
    3535 St Denis
  • L'Express,
    3929 Saint-Denis
  • Le Lux - Fly Studio,
    5220 Saint-Laurent
  • Leméac,
    1045 Laurier

  • DensuBos,
    3970 Saint-Ambroise
  • Laloux,
    250 Des Pins
  • Holder,
    407 McGill
  • Café du Nouveau Monde,
    84 Sainte-Catherine
  • Le Valois,
    25 Simon Valois

Site officiel des Portes ouvertes Disign Montréal
Constituez votre parcours ici

Luc Laporte

L’architecte Luc Laporte (1942-2012) est né à Montréal et y a oeuvré toute sa vie. Au-delà d’un riche patrimoine architectural, il laisse une marque importante à Montréal. Nous lui rendons hommage, ainsi qu’à ses clients et amis, dont plusieurs ont accepté de collaborer à l’événement en ouvrant leurs portes et en présentant une oeuvre rétrospective. Ainsi on pourra rencontrer les gens derrière ses réalisations et entendre leur récit.

Même si la plupart des Montréalais ignoraient son existence, ils l’ont pourtant fréquenté avec assiduité; dîneur-en-ville invétéré, il a conçu les plus beaux restaurants de Montréal. Toujours à la mode, jamais démodés, les lieux qu’il a créés sont généreux et rassembleurs. On reconnaît au premier coup d’oeil son sens de l’espace, l’importance accordée à l’utilisation de la lumière naturelle, le juste équilibre entre tradition européenne et modernité nord-américaine et sa méticuleuse sélection des matériaux.

Luc Laporte était aussi passionné d’urbanisme. Mû par son amour de la Cité, il ratissait sa ville comme un cultivateur arpente ses terres, rêvant de semer ici et là des îlots de civilité. Chaque fois qu’il faisait émerger une oeuvre du sol, elle semblait y avoir poussé, évidente et lumineuse, comme si elle avait été là depuis toujours. Les Montréalais peuvent toujours le visiter dans chacun des lieux qu’il a signés où son talent brille encore et pour longtemps.