Après avoir fondé la SAT il y a 25 ans, Monique Savoie quitte ses fonctions | Société des arts technologiques

Après avoir fondé la SAT il y a 25 ans, Monique Savoie quitte ses fonctions


09 mar 2021
In English >

Après avoir fondé la Société des arts technologiques il y a 25 ans, Monique Savoie quitte ses fonctions.

 

Présidente-fondatrice et directrice générale et artistique de la Société des arts technologiques (SAT), Mme Savoie a annoncé au conseil d’administration de l’institution sa décision de se retirer de la gestion quotidienne. Depuis plusieurs mois, le conseil et Mme Savoie discutent de succession et de pérennité, ils dévoilent aujourd’hui un plan d’action pour assurer la meilleure poursuite des activités de l’organisation.

Le départ de Mme Savoie est prévu le 24 septembre 2021. De concert avec le conseil d’administration de la SAT, elle pilotera l’appel de candidatures et le processus de sélection pour sa succession. Afin d’assurer une transition harmonieuse, Mme Mouna Andraos, membre du conseil d’administration de l’organisme, co-directrice du studio d’art et de design Daily tous les jours, occupera temporairement les fonctions de directrice générale et artistique.

« Nous remercions Mme Savoie pour sa vision et son dévouement envers les artistes et le public mobilisés par les arts numériques. Réputée mondialement pour son caractère avant-gardiste, la SAT a aujourd’hui un avenir prometteur. Je profite de l’occasion pour remercier nos équipes et nos précieux partenaires qui, au cours des 25 années d’activités de la SAT, se sont succédé afin de mener à bien notre mission. » 

- Sébastien St-Hilaire, au nom du conseil d’administration de la SAT

Pendant cette période de transition, la SAT poursuivra ses réflexions créatives et innovantes et mènera à bien ses nombreux projets en cours, et ce malgré la pandémie qui frappe de plein fouet le secteur culturel.

« En 1996, je caressais un grand rêve : réunir dans un même lieu un incubateur de talents, un club école pour de jeunes professionnels encadrés par des directeurs.trices de haut niveau, des résidences d'artistes venus d'ici et d'ailleurs, des scènes pour les créateurs, un programme de formation pour les 7 à 77 ans et un centre de recherche reconnu pour les communautés scientifique et artistique. Je souhaitais offrir aux Montréalais.ses une infrastructure collective consacrée aux enjeux de société à l'ère numérique. Un quart de siècle plus tard, je peux clamer fièrement que mon rêve est devenu réalité. Très fréquentée depuis ses débuts, la SAT a inspiré des générations d'artistes et chercheurs, pour ainsi contribuer au rayonnement du Québec bien au-delà de nos frontières. Ce rêve réalisé est mon legs, je l'offre à nos publics, partenaires, collaborateurs.trices, créateurs.trices et chercheurs.euses pour les générations à venir. » - Monique Savoie

Mme Savoie continuera de siéger au conseil d’administration de la SAT et elle pourrait être appelée à agir comme ambassadrice de l’organisation dans le cadre de projets spéciaux aux niveaux local et international.