Biennale de Montréal | Société des arts technologiques

Biennale de Montréal



La Biennale de Montréal propose pour la première fois un volet musique et performances

Dès le premier weekend de l’ouverture de la Biennale de Montréal, des performances de groupes rock et électro indépendants et la première canadienne du film Electroma de Daft Punk (Montréal, le 17 avril 2007).

La Biennale de Montréal, qui se déroulera du 10 mai au 8 juillet présentera un spectacle de performances musicales le samedi 12 mai à 20 h à la Société des arts technologiques, réunissant des groupes rock et électro indépendants. Les commissaires invités Alexandre Lemieux et Bruno Ricciardi-Rigault ont assemblé un volet dont l’expression artistique ne se cantonne pas qu’à un médium.

Performances se mêlent ici à la musique et aux arts graphiques, tout en ne respectant aucune convention établie. La musique est ici le moteur d’une expression artistique intégrale, et donne lieu à des rencontres à la fois provocatrices et inspirantes, par des artistes reconnus qui présentent tous un imaginaire éclaté qui fait fi des compromis.

Sur scène, Les Georges Leningrad rencontrent Pil & Gallia Kollectiv et explorent dans The Asparagus Ballet, l’esthétique de la politique dans la vie quotidienne, l’absorption du haut modernisme dans la culture populaire. Une grande partie du travail de Pil & Gallia se base sur l’animation-collage, influencée par le constructivisme russe, le début du cinéma européen et les dessins animés d’enfants des années 80.

Nous accueillerons également Peaches, un phénomène en soi, leader du mouvement electro punk et maître du son minimal et cru, du hic électronique et du rythme accrocheur. Lesbians on Ecstasy présentera son projet Amphiteatre of Homosexuality, qui puise son inspiration en se référant aux artistes folk et groupes punk, réécrivant l’histoire lesbienne sur le plancher de danse. Paper Rad, collectif qui crée des bandes dessinées, de l’art vidéo, de l’art Net, des installations et des performances, sera aussi du spectacle. Enfin, soulignons la participation de Carole Pope, chanteuse rock canadienne dont le mélange de style New Wave Rock « hard-edged » et de thèmes lyriques homoérotiques explicites ont fait d’elle la première pop star ouvertement lesbienne dans le monde.

Performances et Musique::

Peaches Canada - Ontario, Toronto
Les Georges Leningrad Canada - Québec, Montréal + Pil & Galia Kollectiv Royaume-Uni - Londres
Lesbians on Ecstasy Canada - Québec, Montréal
Paper Rad Etats-Unis - Pittsburgh, PA / Northampton, MA
Carole Pope Canada - Ontario, Toronto

DJ Prions en Église animera la soirée et le djs Lynne T (de Lezzies on X) et Why Alex, Why? clôtureront l'événement.


Samedi 12 mai
Billets : 25$ à la porte - la prévente est terminée
21h