Céline Lafontaine revisite «Frankenstein» 200 ans après sa publication | Société des arts technologiques